Carton : Une déco écolo !

Carton : Une déco écolo !

250 250 Charlotte Bouvet

L’automate détraquée définit son activité comme étant la « matérialisation de vos rêves et de vos idées avec du carton ». Cette créatrice de talent recycle le carton pour en faire des meubles, des boîtes à bijoux et autres objets.
Elle s’adapte à vos envies, à vos besoins et vous propose un objet unique à votre image.

Derrière l’automate détraquée se cache Morgane, jeune rennaise de 31 ans avec qui j’étais en fac d’arts plastiques, il y a plusieurs années. J’ai comme souvenir d’elle, une travailleuse acharnée, persévérante et passionnée, dotée d’une grande sensibilité. Elle a répondu à mes questions pour nous faire connaître un peu plus son activité. Rencontre.

L'automate détraquée

L’automate détraquée, quel est ton parcours?

« Étudiante en arts plastiques, j’étais déjà attirée par le volume, la 3D et c’est tout naturellement que j’ai opté pour l’option design en théorie et l’option volume en pratique.
Pour répondre à un sujet d’atelier, en troisième année, j’ai réalisé un meuble en plaque d’isorel (intercalaire des packs d’eau). Ce fut la révélation: la possibilité de créer du mobilier avec pas grand-chose.
Fin 2007, je suis tombée par hasard sur le livre d’Eric Guiomar, Comment créer son mobilier en carton.  Ce qui m’intéressait était de pouvoir créer des choses qui peuvent servir avec un matériau facilement récupérable et manipulable.  Grâce à ce livre, je me suis lancée dans la création d’une table basse à porte coulissante et j’ai continué à créer, à expérimenter par le biais de livres ou de tutoriels sur le net.
Plus j’en apprenais sur ce matériau et plus mon intérêt grandissait, je pouvais créer de la rondeur, des formes improbables et solides.
Au fur et à mesure, je progressais, je perfectionnais certaines techniques et finalement pour avoir une crédibilité professionnelle, j’ai suivi la formation professionnelle de Marie-Hélène Zeidan, cartonniste de renom, en janvier 2014. »

Comment travailles-tu?

« Après avoir fait beaucoup de meubles, je fais maintenant des objets variés comme des boites à bijoux, des urnes de mariage ou des boites de naissance.
A chaque objet, sa technique. Il peut s’agir de contrecoller le carton ou de le travailler en boitage (traverses de carton collées dans la structure) ou encore de le travailler en traverses (encoches permettant d’insérer des traverses).
Le point commun à toutes ces techniques est le ponçage, étape essentielle pour un travail de qualité, la pose de papier népalais ou de kraft, la peinture et la vitrification.
Mes objets sont tous recouverts de carton gris pour plus de netteté et de solidité, d’autres cartonnistes préfèrent utiliser de l’enduit. »

Quel type de carton utilises-tu?

« Il existe différents types de carton : le carton alvéolaire, le carton ondulé simple, double ou triple cannelures, le carton gris…
Pour ma part, j’utilise du carton ondulé simple et double cannelures et du carton gris.
Un bon carton est un carton dont la teinte est foncée et où les cannelures (les petites vagues sur les côtés du carton) sont bien dessinées. »

Quelle est ta création préférée en carton?

« C’est difficile de choisir mais j’ai une préférence pour 3 créations :
– L’urne de mariage sur le thème du cinéma : un vrai travail de volume et d’assemblage, le relief est partout.
– La boite à bijoux en forme de profil de papillon (la dernière) : tout droit issue de mes rêveries et en tout point identique à ce que j’avais imaginé
– Les alvéoles : Le travail qui me semble le plus abouti et le plus soigné »

Quelles rencontres retiens-tu autour du carton?

« Grâce à mon blog, j’ai été invitée à la journée de lancement de la plateforme Le coin des bricoleurs, plateforme gérée par Bosch.  J’ai eu la chance d’y rencontrer Chantal Richard qui tient le blog La boite à Woody et qui travaille le carton de manière brute, authentique et originale.
Évidemment, mon stage professionnel à 1.2.3 Cartons à Nantes,  m’a permis de rencontrer une cartonnniste exceptionnelle et généreuse, Marie-Hélène Zeidan. Grâce à elle, j’ai pu découvrir de nouvelles techniques et des petites astuces qui améliorent considérablement la solidité des meubles et objets.
C’est Marie-Hélène qui m’a conseillé de m’inscrire sur le forum des cartonnistes où des amateurs et professionnels peuvent échanger autour du carton. J’ai pu y découvrir de gros coups de cœur comme une cartonniste vénézuélienne dont voici le site : http://www.carton-mueblesecologicos.net et d’autres cartonnistes comme Noëlle, Emma, Covin ou ST Carton. »

Comment en as-tu fait ton métier?

« J’ai créé mon blog en 2008 et au bout de quelques mois, j’ai commencé à avoir des demandes de réalisations d’amis, puis d’amis d’amis et après d’internautes.  Cette idée de devenir professionnelle m’a taraudé pendant plusieurs années et je me suis lancée en mars 2014 après mon stage d’une centaine d’heures à l’atelier 1.2.3 Cartons.
Je suis maintenant entrepreneure-salariée au sein de la coopérative d’activité et d’emploi Élan créateur à Rennes, ce qui me permet de tester mon activité grandeur nature et d’apprendre le métier d’entrepreneur dans un cadre rassurant. »

Où peut-on te rencontrer?

« Je serai  au Supermarché des créateurs au CMB de la tour d’Auvergne à Rennes le 28/29 novembre  (Plus d’infos: https://www.facebook.com/events/573463856112655/?fref=ts), au marché de Noël de Saint-Gilles le 7 décembre et au marché de Noël de Treffendel le 21 décembre. »

 

L’automate détraquée s’adapte à vos envies. Après avoir évalué avec vous les dimensions, couleurs, ambiance…, elle vous propose divers croquis où vous aurez le choix de la création finale. Les échanges se font par email et petit plus, Morgane vous envoie des photos au fur et à mesure de la confection !

Retrouvez ses créations sur son blog : http://automatedetraque.canalblog.com/ et suivez-la sur Facebook : http://www.facebook.com/pages/Lautomate-détraquée/207225572789233

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.