Expolaroid, l’instantané mis en scène à Nantes

Expolaroid, l’instantané mis en scène à Nantes

250 250 Charlotte Bouvet

A l’occasion du mois du Polaroid et du film instantané, Nantes, capitale du Polaroid, accueille l’exposition qui lui est dédiée, Expolaroid.

C’est sous un soleil digne du mois de juillet, au cœur du centre ville, non loin du Château des Ducs de Bretagne que nous sommes allées flâner à Expolaroid.
L’exposition dédiée au Polaroid s’est installée à l’Atelier Alain Lebras, dans la jolie et paisible rue Malherbe.
Loin du tumulte de la ville et entourée de vieilles pierres, l’exposition commence dans la rue et donne envie de pénétrer dans cette bâtisse réhabilitée en galerie.

Expolaroid, rue Malherbe Nantes Atelier Alain Lebras à Nantes Entrée de l'atelier Alain Lebras

Expolaroid, « le pola pour tous »

Depuis trois ans, l’exposition se déroule au mois d’avril dans toute la France mais aussi à l’étranger. De nombreuses villes mettent en valeur cet objet ludique et original : Besançon, Clermont-Ferrand, Dieppe, Levallois-Perret, Lille, Lyon, Maizières, Marseille, Montélimar, Nantes, Paris, Poitiers, Rennes, Riedisheim, Saint-Priest, Strasbourg et Troyes. Et à l’étranger : Bruxelles (Belgique), Magog & Sherbrooke (Québec), Melbourne (Australie), Prague (République tchèque) et Zgierz (Pologne).

Expolaroid Expolaroid Expolaroid

Plus qu’une simple exposition, Expolaroid permet d’assister à des ateliers, des projections, des conférences, des concours dédiés au Polaroid et à la photographie instantanée. Vous pouvez même envoyer les vôtres !

Le Polaroid n’est pas mort !

Inventée en 1948 par Edwin H. Land aux États-Unis, le Polaroid a été perçu comme une grande avancée dans la photographie. Son développement a permis d’obtenir des clichés pris instantanément. Cependant, avec l’arrivée de la photographie numérique, Polaroid arrête sa production d’appareils et ferme ses usines de production de film. Mais la tendance Vintage remet au goût du jour cet appareil insolite. Depuis 2011, de nouveaux appareils et films sont disponibles sur le marché.

L’instantané investit l’Atelier Alain Lebras à Nantes

De nombreux clichés sont visibles à l’Atelier Alain Lebras sur des thématiques différentes mais toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Nous avons pu voir, notamment, les photos originales qui ont servies à faire les films publicitaires « 24 Polaroids par seconde » d’Eric Parizeau avec un procédé qui permet de transformer les photos manuellement. En effet, le film utilisé, le SX70 mis au point par Polaroid, avait la particularité d’être manipulable pendant 24 heures après son développement. Avec une pointe métallique, on pouvait « trafiquer » mécaniquement l’émulsion dont la chimie réagissait encore pour changer de couleurs et de texture. Les photographies ont des effets de mouvements ou d’immersion dans un univers plus abstrait que le cliché lui-même, suite à cette manipulation.

Nous retrouvons aussi,entre autres, dans cette exposition collective, les travaux de David Bouloiseau, « De Grenoble à Nantes », mettant en avant la dualité entre sa vision de Grenoble et celle de Nantes, ceux d’Arno Lafontaine, « Falling down », travaillant le Polaroid comme une peinture ou encore ceux de Marie-Sara Obrecht, « Les Robes Polaroid » faisant du Polaroid, la matière première de ses robes.

Expolaroid Expolaroid Expolaroid

L’exposition Expolaroid se déroule à l’Atelier Alain Lebras, 10 rue Malherbe 44000 Nantes jusqu’au 30 avril 2015.

Plus d’informations sur le site : http://www.expolaroid.com/

Laisser une réponse

Nom*

Prénom*

Société

Téléphone

Votre e-mail*

Sujet

Votre message

*mentions obligatoires

    Praesent porta. Aliquam quis vulputate, in suscipit pulvinar efficitur.